- Présentez vous en trois lignes?
A PROPOS est une web-serie qui met en scène des personnages très hauts en couleur dans des situations et des conversations très hautes en couleur. Tout cela tellement haut en couleur qu'on a été obligés de filmer en Noir et Blanc. Et gris. Parce qu'un oeil humain ne peut pas affronter de couleurs aussi hautes.
Dans un autre langage on pourrait aussi dire que A PROPOS, c'est un petit troupeau de cons qui disent et font des choses connes.

- Combien de membres constituent l'équipe de à propos?
L'origine et le noyau du projet, c'est 2 personnes Romain (Brugerolle) et moi (Jimmy). Le reste, c'est de vieux ou de nouveaux amis qui viennent participer de manière aléatoire, devant ou derrière la caméra.

-Comment vous est venu l'idée de cette WS?
Romain travaille dans l'image depuis quelques années et moi j'écris et joue la comédie. Un jour, à la fin d'un tournage sur lequel nous bossions tous les deux, on nous à confiés du matériel à remonter et rendre sur Paris. Avant de le rendre, on a voulu en profiter un peu.
ça a donné le premier épisode "A propos de mordre l'oreille". On s'était amusés, on a reloué le matos et on a continué.

- Pourquoi le Noir et Blanc?
Le noir et blanc pour rester au plus près des persos et de la situation. Pour ne pas attirer l'oeil ailleurs. Et l'idée de faire de l'humour dans un cadre très terne ou très sombre, un peu polar, nous excitait. C'est de l'humour noir et blanc :)
En ce sens aussi, nous n'avions pas de temps à consacrer à l'élaboration d'un décor en couleurs qui respecte cette intention .

- Comment procédez vous pour l'ecriture d'un épisode? et pour sa réalisation?
J'écris, j'écris encore, j'empile et quand j'en ai marre j'appelle Romain, je le harcèle, on fixe une date, à bon entendeur, et on tourne.
Puis on monte.

- Y a t'il une part d'improvisation dans vos épisodes?
Très peu d'impro, mais ça peut arriver. Je n'y suis pas fermé mais on travaille vite, en sous effectif et de manière assez désorganisée, donc je commence par faire ce à quoi j'ai réfléchi en amont. il y a aussi que si je ne suis pas organisé sur le tournage, je passe beaucoup de temps à l'écriture et je me fie d'abord à ça. Ensuite s'il y a des jaillissements, des idées qui me plaisent ou font l'unanimité on essaie. Si ça marche au montage, ça va dans l'épisode, si c'est simplement drôle ça part en bêtisier.

- Pourquoi avoir créer le second format "les petits à propos"?
Pour pouvoir produire et diffuser plus dans les mêmes conditions de tournage relativement précaires et complètement bénévoles.
Puis aussi pour voir si du très court et de la constance susciterait plus de clic, d'intérêt et de fidélité.

- Vous avez un humour absurde, qui exploite le second degré et qui parfois peut choquer, est-ce que cela vous a déjà joué des tours ? pourquoi choisir cet forme d'humour ?
C'est une forme d'humour qui s'est imposée d'elle même. Le côté décalé, absurde, attire certaines personnes et nous distingue un peu.
Mais manifestement on laisse beaucoup de gens indifférents puisqu'on est toujours quasi inconnus.

- Vous avez récemment gagné le prix du jury dans la catégorie webfiction au festival de La Rochelle, quel effet cela vous a fait?
La reconnaissance et les termes dans lesquels le jury a décrit la série ont été très flatteurs et encourageants. On sort de nulle part, on sait ce qu'on sait faire, mais on a pu parfois avoir le sentiment d'être à côté de la plaque. Et peu de gens nous regardent, on a un gros problème de communication. Je suis content aussi car ça a pu conforter les gens qui s'efforcent de m'aider dans l'idée qu'on ne fait pas ça pour rien ou très peu. On existe, on progresse, on arrive... :)